Montaigu de Quercy recherche informations
Montaigu de Quercy photos 2008 copyright montaigu.info


Un étonnant hommage « de pierre » au monde de la Musique ! par Patrice Gaul



Une fin en apothéose avec 2 exceptionnelles sculptures « délivrées ».



Qui d’entre nous n’a pas croisé ne serait-ce qu’une seule fois Laurent, la chevelure brune et toute autant hirsute, tel un cavalier de temps modernes, le regard sombre malgré un rictus souriant comme scellé, allant sans retenue vers cet autre qu’il croise, juste pour le saluer et échanger quelques mots et phrases. Un petit homme à la silhouette frêle d’apparence, mais si imposante et convaincante dès lors qu’il effleure la pierre, la provocant burin en mains, bras étonnamment veinés de tant d’ardeur déployée, et ainsi naissent savoureusement d’étranges chorégraphies au sein desquelles se confondent grâce et beauté. L’homme et tant d’autres encore dans son équipe possèdent cette étrange et étonnante faculté à dompter le roc, non avares de caresses pour mieux l’apprivoiser, ils parviennent à le ciseler, le façonner et à le polir selon un préalable pourtant imaginaire, comme incrusté et imprimé très clairement dans leur subconscient. Préalablement à l’attendue ouverture de la masse rocheuse protégeant en son sein une sculpture appelant interrogations diverses de la part d’un public avide de découverte, Laurent et un de ses compères, se jouèrent théâtralement de scènes épiques pour bien plus encore amadouer cette « satanée » impatience, déplaçant minutieusement le précité et imposant bloc à l’aide de rondins n’ayant nul autre échappatoire que celui de supporter l’œuvre ambulante glissant comme intimement pour ne point blesser. Puis vint enfin le moment ou basculèrent les parois supérieures laissant comme par magie, admirative la foule présente, une majestueuse guitare ainsi qu’un tout aussi superbe accordéon, de roche magnifiquement sculptés s’offrant aux regard éberlués de tant de beauté ! Ainsi après tant et tant de mains s’étant appliquées à ciseler le roc tout en le caressant presque intimement à intervalles réguliers, naissent silhouettes étranges mais oh combien saisissantes, imprimées de manière abstraite dans le seul subconscient de l’Artiste en la matière. Aussi nous devons nous de lui laisser le mot de la fin, car nul autre mieux que lui, avec ses phrases et mots à lui, décrit cet étrange univers de chorégraphies poussiéreuses à souhait mais oh combien magiques dès lors qu’en sont découvertes les, grâce et éloquence en subjuguant le plus grand nombre.
« Cette sculpture est née par la force produite et influencée par les désirs et émotions de plusieurs individus unis dans un lot commun. Au commencement, une rencontre, une invitation, un duo, très rapidement un quatuor, un musicien, des comédiens, un public, des amis, 2 pays, et un thème : l’amour qui renvoie à un profond sentiment de tendresse et de partage, comme ces courbes entrelacées sans début ni fin, symbole de continuité dans l’échange, la transformation de l’autre par soi et de soi par l’autre ; un flot sans fin. »
Sculpter…ce doit être un peu comme stopper l’énergie pour la contempler, tout en en captant la vitalité pour la dompter et s’en nourrir, car l’Art ainsi n’est nullement une imitation mais une conquête ! (Albert Camus)


 photo Un encore exceptionnel Laurent en terre Roquecortoise
Un encore exceptionnel Laurent en terre Roquecortoise



Profitez-en : Vous pouvez commenter...

Par Patrice Gaul

Le 16 04 2013 à 19 : 05
Accueil Montaigu (.info)

contact Montaigu.info





Montaigu en vidéo, réalisée pour la journée du livre :
Quand la pierre montacutaine prend forme
montaigu sur youtube