Montaigu de Quercy recherche informations
Montaigu de Quercy photos 2008 copyright montaigu.info


Commémoration FNACA.

par Patrice Gaul




Et toujours les mêmes contradictions, à jamais !



Comme un certain euphémisme ambiant depuis tant et tant d’années lors de chaque commémoration des « évènements d’Algérie », qui devinrent à la suite « conflit en Algérie », avant même que d’être considérés enfin « guerre d’Algérie » ! Une guerre donc qui a débuté à la dite « Toussaint Rouge » le 1er novembre 1954 pour se solder le 18 mars 1962 de la signature des accords d’Evian, concrétisant la date du 19 mars 1962 du « cessez le feu en Algérie ». Et pour quelle raison serait-ce alors le 19 plutôt que le 18 ?
Ne rajoutons pas à la polémique entretenue depuis, la signature de ces accords d’Evian n’étant d’après certains, nulle autre qu’un acte politique qui a divisé, et divise encore la population. La réalité qu’il convient de ne pas oublier, ce sont les 30 000 appelés des contingents morts durant ce conflit qui a duré 8 années, mais parallèlement 300 000 autres ayant effectué leur service national sur le sol algérien entre 1954 et 1962, appelés pour la plupart à 20 ans et 1 mois (majorité à 21 ans) et ainsi mineurs, pour une durée de service de 28 à 32 mois alors que la durée légale était fixée 18 mois. Afin de ne pas sombrer, ni même effleurer cette bien triste polémique, nous ferons état de cette commémoration de fin de matinée en ce samedi à Montaigu de Quercy, que nous qualifierons prudemment comme étant « l’anniversaire du cessez le feu en Algérie ». Un cortège ouvert par les porte-drapeaux Maury Yves, Deilhes Irénée et Queste Michel, suivis de Mr Caussé Président section FNACA, accompagné de Mrs Alazard Robert Maire de la commune et Lavabre Jean conseiller général. Une nombreuse assistance ne parvenait pas à cacher son intense émotion. Gerbes furent déposées au pied du monument, phrases et mots toujours trop succincts en la circonstance, développés par chacun des 3 intervenants précités, un minute de silence respectée, puis recueillement collectif avec la minute de silence alors que les enceintes unijambistes diffusaient une Marseillaise toujours aussi émouvante à l’écoute. Une date correspondant pour certains « du retour en France d’une paix retrouvée » et pour d’autres, correspondant « à l’accélération des drames vécus et au basculement dans les déchirements ». Toutes et tous confondus assistèrent très respectueusement à cette commémoration quels qu’en furent avis personnels, le recueillement était collectif….n’était plus en fin de compte que seul hommage à toutes les victimes, et ainsi l’essentiel ne souffrit aucunement durant cette cérémonie du souvenir.



 photo  Commémoration FNACA
Commémoration FNACA



Profitez-en : Vous pouvez commenter...

Par Patrice Gaul

Le 27 03 2011 à 11 : 17


Accueil Montaigu (.info)

contact Montaigu.info





Montaigu en vidéo, réalisée pour la journée du livre :
Quand la pierre montacutaine prend forme
montaigu sur youtube