Montaigu de Quercy recherche informations
Montaigu de Quercy photos 2008 copyright montaigu.info


retour sur le 1er trimestre 2010!

par Patrice Gaul




Lacour de Visa et Mme PouX dans l'arène politicienne, de la décontraction avec l'interview de Patrice face au célèbre "Duo des Non", alors que Roquecor invite à une ballade....Au fil du temps!



Retour sur un 1er trimestre 2010
Janvier
« LACOUR et Mme Poux », sous les feux de la classe politicienne !
Fin Janvier, notre petit écran projetait sous l’actualité nationale un panel de 11 personnes, « choisies par la chaîne », pour un dialogue avec le Président Nicolas Sarkozy. Nous retrouvions ainsi sous le feu médiatique, Jean Georges, Marguerite, Elodie, Bernadette, Rex, Martine, Samir, Pierre, Nathalie, Jimmy, et notre Sophie Poux Tarn et Garonnaise de Lacour de Visa, productrice de lait. Petit bout de femme alerte, volontaire, la mine resplendissante du fait d’un maquillage peut être un peu trop prononcé, mais l’éclair au fond du regard, presque alanguie face à notre Président, impressionnée mais sans plus, aussi le verbe se laisse aller en ce lendemain « Il a 2 bras et 2 jambes comme moi » précisant « Un Président très humain, sympathique…mais faut voir ! » regrettant également car « Il aurait fallu rentrer un peu plus dans le détail pour que je sois rassurée ! » affirmant haut et fort « je ne suis pas le nombril du monde pour l’Agriculture » maudissant un trop restreint temps d’antenne….et pour cause « Je n’ai pas eu le temps de tout lui dire ! » et après tout « c’est un être humain, même si c’est le plus haut à la tête de l’Etat ! »… voire « Un Monsieur charmant ! Mais à LACOUR, notre Sophie doit encore aujourd’hui penser que « le temps presse toujours autant, ……..sinon plus »
............................................................................
Février
Un Président de Comité des Fêtes, quelque peu aventureux !
« BOURG - CAGNEUX » en terre Montacutaine
Jean jacques Cripria un costard au tarin en forme de poire quelque peu irrité par une grippe naissante, un fringuant Michel rasé de trop près, et une alerte et enjouée Marie Pierre CRIPIA. Un excellent trio pour un fabuleux « Duo des Non » pour le plus grand plaisir d’une salle comble !
PJ – « A vous écouter, on a l’impression que : Plus le sketch fait référence à une situation de vie quotidienne, et Plus le comique est réussi ! »
JJ / M – « Nous sommes effectivement loin de la caricature. Nos sketchs, bien au-delà de nos interprétations, expriment cette réalité quotidienne et sa diversité »
PJ – « Qu’est qui fait l’essence de votre veine comique ?
JJ / M – « Nos références vont de Henry Monier (qui voulut en son temps faire des villes à la campagne) à Buster Keaton (qu’il est inutile de présenter)…et Pagnol bien sûr ! »
PJ – « Comment parvenez-vous à équilibrer FRF. (Farce, Réalité voire Fiction) »
JJ / M – « Par l’intermédiaire du théâtre, qui s’avère être le seul lieu… normalement, où l’on puisse se le permettre. »
PJ – « Vous arrive t il de tomber en panne d’inspiration ? »
JJ / M – « On n’en a pas le droit, alors à partir de là…. »
PJ – « Le relationnel s’estompant de nos jours, pensez vous qu’il peut être envisagé une réconciliation par le rire ? »
JJ / M – « Nous ne le pensons pas, le rire étant un élément bien trop sérieux pour servir quelque cause que ce soit ! »
PJ – « Si le rire se doit d’être spontané, estimez vous que « réfléchir » soit par définition, une mauvaise chose ? »
JJ / M – (Ah ! Un grand silence…Joker ? Ou plutôt pas le temps de réfléchir….)
...............................................................................
Mars
ROQUECOR ….. Au fil du temps !
« Oh temps suspend ton vol, respecte ma jeunesse ! »
« Quel qu’en soit le nombre de printemps, l’âge reste en chacun comme étant celui où l’on a plus de temps à perdre » ! Bon nombre affluait pour prendre place en la petite salle des Fêtes du rocher, afin d’assister à la projection du film – documentaire réalisé sur une idée originale de Gaston – Le Tourin, et mis en bobine par la bande de « potes » du Caméra Club de Moissac, « Roquecor au fil du temps ». une rencontre en chemin avec cet homme oreilles au vent, le pas alerte et la « bouille digne de celle d’un santon de Provence « , le scénario débutant ainsi. Emotions garanties, aux mots de Bordes Albert, l’anecdote facile, puis il y eut Marcel Joséphine « la Dame », celle qui en imposait par sa prestance et son savoir, et enfin Gayraud Yvette, tenancière du café, aux brèves dépassant le comptoir et bien au-delà, « Je ne vois bien que ce que je me rappelle, et n’ai de l’esprit que dans mes souvenirs ! » En cet après midi là, Roquecor a véritablement, inlassablement et bien agréablement, vécu......Au fil du temps !



 photo Votre correspondant en compagnie du Duo des Non
Votre correspondant en compagnie du Duo des Non



Profitez-en : Vous pouvez commenter...

Par Patrice Gaul

Le 31 12 2010 à 08 : 38


Accueil Montaigu (.info)

contact Montaigu.info





Montaigu en vidéo, réalisée pour la journée du livre :
Quand la pierre montacutaine prend forme
montaigu sur youtube